A.D.D.O.O.E.

L' « association pour le développement durable de l'Ouest Ornais et de ses environs », dont le siège est au manoir de la Chaslerie a pour objet de favoriser toutes initiatives utiles dans le sens indiqué par sa dénomination.

Actuellement, elle est présidée par Pierre-Paul FOURCADE, et son trésorier est Thibaud FOURCADE. La cotisation annuelle est de 15 €.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 26 août 2016
Assemblées générales - 2ème objet statutaire - A.D.D.O.O.E.
0
Voici le recepisse de ma récente déclaration de modification des statuts de l'A.D.D.O.O.E. :

La prochaine formalité à accomplir sera de demander à l'INSEE une immatriculation au SIRET avant que je ne puisse recontacter utilement les administraaaâââtions en charge des politiques de l'emploi pour essayer de recruter un jeune dans le cadre de la procédure dite "des emplois d'avenir".

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 8 septembre 2016
A.D.D.O.O.E. - 2ème objet statutaire
0
L'association est désormais inscrite au répertoire SIRENE :

Je vais donc pouvoir reprendre contact avec les services extérieurs du ministère du travail.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 10 septembre 2016
A.D.D.O.O.E. - 1er objet statutaire - Ger/St-Georges-de-Rouelley - Autorisation d'exploiter
0
Avant le 14 septembre prochain, une requête doit être déposée par Maître Francis MONAMY, avocat à Paris, en vue de solliciter du tribunal administratif de Caen l'annulation de l'arrêté du 13 mai 2016 par lequel le préfet de la Manche a délivré l'autorisation d'exploiter les 6 éoliennes dont il avait permis la construction le 12 mars 2015 sur le territoire des communes de Ger et de Saint-Georges-de-Rouelley.

Cette requête sera signée, entre autres, par l'"Association pour le développement durable de l'Ouest Ornais et de ses environs".

En ma qualité de président de cette association et compte tenu des menaces que j'ai entendues et des rumeurs qui m'ont été rapportées, je préviens solennellement toutes personnes concernées que, sans préjudice des plaintes qui pourront être déposées, je rapporterai sur ce site toutes les mesures d'intimidation, menaces ou voies de fait dont pourrait être témoin ou victime l'un quelconque des membres de l'association en raison de sa participation à ce contentieux. Cette protection s'étend à celles des personnes physiques qui, sans être membres de l'association, auront signé cette requête.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 13 septembre 2016
A.D.D.O.O.E. - 2ème objet statutaire - Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Bâtiment
0
Excellent contact téléphonique avec la mission locale de Flers. Il s'agit pour moi de faire bénéficier notre association des démarches entreprises dans le cadre du chantier de restauration du siège de celle-ci, c'est-à-dire de permettre à des voisins d'obtenir la collaboration d'une jeune motivé pour s'insérer sur le marché du travail. Il y aurait lieu de prendre en charge une formation qualifiante pour lui. Il serait payé au S.M.I.C. mais 75 % de son salaire (charges sociales incluses) serait remboursé par la puissance publique. En d'autres termes, il nous reviendrait à un peu plus (en raison de la formation à financer) de 3,62 €/h, pour 151,67 h/mois.

J'envisage qu'un autre collaborateur, lui aguerri, soit également salarié de cette association, de manière à pouvoir proposer aux voisins intéressés une équipe qui interviendrait sans but lucratif, conformément aux statuts de l'association.

Il est fort possible que je reçoive les premières candidatures dès la semaine prochaine. Mais mon offre devra être validée par un comité incluant Pôle-Emploi et la D.I.R.E.C.C.T.E. (inspection du travail).

Cabinet d'avocats MONAMY
rédigé le mardi 13 septembre 2016
A.D.D.O.O.E. - 1er objet statutaire - Eoliennes - Ger/St-Georges-de-Rouelley - Autorisation d'exploiter
0
Chers messieurs,

Je vous prie de trouver en pièce jointe la version définitive de notre requête, requête que je viens de régulariser devant le tribunal administratif de Caen.

Veuillez croire, chers messieurs, à l’assurance de mes sentiments distingués.

Francis MONAMY
Avocat à la Cour
107, rue de Courcelles
75017 Paris
Tel.: 01.47.64.65.50 Fax: 01.47.64.65.51
francismonamy.com

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 14 septembre 2016
1er objet statutaire - Vie du site - Entretien du site - A.D.D.O.O.E. - 2ème objet statutaire
0
Sous l'onglet "Vie de l'association", je viens de créer deux nouveaux sous-onglets :
- le 1er, intitulé "1er objet statutaire", a pour rôle de rassembler les messages relatifs aux procès anti-éoliens auxquels l'association prend directement part ;
- le 2ème, intitulé "2ème objet statutaire", a pour rôle de rassembler les messages relatifs aux "emplois d'avenir" et à tous sujets connexes.

Bien entendu, lesdits messages continueront, en tant que de besoin, à être rangés également sous les onglets antérieurement définis, ceci afin de ne pas perturber inutilement les visiteurs du site.

marianne.net
rédigé le jeudi 6 octobre 2016
A.D.D.O.O.E. - 2ème objet statutaire - Economie - Arboriculture, horticulture - Bâtiment
0
La Cour des comptes dézingue les emplois aidés pour les jeunes, notamment les "emplois d'avenir".

Car non seulement ces emplois aidés ont coûté, pour la seule année 2015, 2 milliards d’euros. Mais encore, ils ont privés leurs « bénéficiaires » d’un accompagnement plus pertinent. En effet, nombre d’employeurs privés, sautant sur l’effet d’aubaine (63% de leurs recrutements en CUI-CIE, 47% en emplois d’avenir auraient été opérés même sans aide de l’Etat) ont préféré les faire tourner sur des dispositifs qui leur coûtaient moins cher, plutôt que d’investir dans leur apprentissage au long cours ! Une erreur funeste que la récente généralisation de la garantie jeunes - un dispositif plus ambitieux - n’a pas encore corrigée.

Ainsi, selon la Cour des comptes, deux tiers des crédits d’accompagnement des moins de 25 ans sont encore orientés vers les modalités les moins intensives et les moins efficaces du point de vue de l’accès à un emploi durable ! Le tout, sans que Pôle Emploi ne corrige sensiblement ces effets délétères. En effet, quels que soient le mode et la durée de l’accompagnement proposé à un jeune, un sur dix seulement accède chaque mois à un emploi d’une durée d’au moins un mois, indique la Cour des comptes…

N.D.L.R. : Faudrait savoir... Vaut-il mieux que je m'abstienne de recruter un tel jeune et qu'il reste au chômage ?

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 10 octobre 2016
A.D.D.O.O.E. - 2ème objet statutaire - Divers - Economie - Arboriculture, horticulture - Bâtiment
0
J'ai reçu trois nouveaux C.-V. de la mission locale de Flers pour l'"emploi d'avenir" que je propose. L'un de ces candidats ne répond ni à mes messages téléphoniques, ni au courriel que je lui ai adressé. J'ai rencontré les deux autres ; l'un m'a fait plutôt bonne impression mais il est menuisier, ce qui ne correspond pas à ma recherche ; j'ai transmis son C.-V. à l'entreprise PICAULT de Domfront. Quant au dernier, qui vient de quitter mon bureau, je crains qu'il ne doive galérer longtemps.

En l'état du dossier, il est fort possible que je fasse affaire avec le candidat pré-sélectionné la semaine dernière. Je lui ai téléphoné ce matin, il est toujours disponible.

Il se trouve que, hier, à la Guyardière, j'ai rencontré le propriétaire d'un manoir voisin, à qui j'ai expliqué souhaiter partager ma "force de frappe". L'idée l'intéresse, ce qui m'enhardit pour avancer.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 10 octobre 2016
2ème objet statutaire - Divers - Economie - Arboriculture, horticulture - Bâtiment - A.D.D.O.O.E.
0
Je viens de recruter Dylan TIRARD (17 ans) dans le cadre des "emplois d'avenir", pour le compte de l'"Association pour le développement durable de l'Ouest Ornais et de ses environs". Il commencera à travailler lorsque la mission locale de Flers me fera parvenir son contrat de travail.

J'ai toutefois demandé à continuer de recevoir les C.-V. d'autres candidats, ne serait-ce que parce que je n'exclus pas de recruter un deuxième jeune dans le même cadre.