Ger/St-Georges-de-Rouelley

Pièces du dossier des 4 éoliennes projetées à Saint-Georges-de-Rouelley et des 2 éoliennes supplémentaires prévues à Ger, telles qu'elles ont été communiquées à l'association, y compris les pièces relatives aux contentieux engagé contre les permis de construire et autorisations d'exploiter correspondants.

Marie-Ange MOIGNOT
rédigé le samedi 15 avril 2017
Eoliennes - Ger/St-Georges-de-Rouelley - Permis de construire - Autorisation d'exploiter
0
Bonjour, ci-joint un petit résumé de la réunion publique d'hier soir.

Il y avait environ 130 personnes à cette réunion, surtout, semble-t-il, des administrés de M. Béchet.

Une dizaine d'élus : Nicolas David, absent, était représenté par plusieurs élus, Trehet, J-P Carné, ou vice-présidents de la communauté d'aglo :Goupil Eric ,vice- président à l'urbanisme et à la cohérence territoriale, Deslandes, Bouvet Conseiller Départemental, Mr Bas étant
excusé. Huet, Desserouer Mortain, le maire du Neufbourg.

Après un petit préambule de M.Béchet se disant victime du tribunal administratif et des journalistes qui ne vont pas dans son sens, la parole a été donnée à chacun des élus.

Trehet : défend à fond ce projet et donne son soutien à Béchet. A cause "d'une poignée d'individus" le projet qui est pourtant en adéquation avec les directives de développement durable est remis en cause, pourtant
ça peut rapporter gros à tout ce territoire. Ces gens (nous) ne se soucient pas des intérêts de la collectivité. suit une énumération de tout ce qui est à gagner." On prend l'argent là où il est, ça évite de prendre dans la poche des contribuables"

Quand à nous, nous sommes des nantis, des égoïstes...

Goupil, quant à lui ne comprend pas pourquoi le tribunal n'a pas suivi l'avis du commissaire enquêteur . pourquoi le juge remet en cause les orientations de l'état et la politique des élus. Lui s'étonne que la baie du Mt St Michel ne puisse pas accueillir des éoliennes alors que d'autres sites très riche en patrimoine le font. Il a évoqué de manière
succincte le ZDE, disant que le doc d'urbanisme n'est pas à jour, pour le PLU le service va prendre les choses en main, ne sait pas s'il faudra une modification ou une révision. (J'écris ce que j'ai pu comprendre...). Se dit déterminé.

Carné apporte son soutien.

Huet, intervient dans un souci de cohérence et logique législative, "on ne peut voter des textes (cop 21) et empêcher l'installation d'éoliennes ou détruire des barrages...". Il dit que chacun a le droit de saisir le
tribunal pour se défendre, au tribunal de se prononcer. Ne comprend pas pourquoi le tribunal n'a pas suivi le commissaire-enquêteur. Pourtant de nombreux emplois sont en jeu.

Le directeur de Vent d'oc est intervenu appuyant sur la corde sensible : sa dernière fille de 4 ans, le réchauffement climatique qui va envoyer des Africains réfugiés climatiques sur le Nord, cad chez nous dans
quelques années...

La juriste dont je n'ai pas le nom, très virulente, agressive, quand elle a su que nous (Moignot) étions dans la salle, "ce n'est pas votre place !". Par contre pas très à l'aise pour expliquer les "vices de forme" qui sont devenus des "moyens" que quelqu'un lui a demandé d'expliquer. Elle dit que la substance du projet n'est pas contestée
et se demande pourquoi le tribunal n'a pas juste demandé de régulariser ces points.

Quelqu'un demande qui sont les requérants. Ce sont des gens éloignés, lui est-il répondu, avec diverses considérations pas très agréables comme vous pouvez vous en douter.

Comment les gens présents peuvent-ils aider le projet à se mettre en place ?
Prendre des obligations à rendement ..? et créer une association de soutien politique.
Et que les journalistes fassent un effort !

Bonne lecture !

N.D.L.R. : Triste spectacle. Merci pour votre message.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 24 avril 2017
Ger/St-Georges-de-Rouelley - Permis de construire - A.D.D.O.O.E.
0
C'est dans la revue de la "Demeure Historique" que devrait paraître mon article, limé de quelques aspérités mais pas censuré de son coup de chapeau aux Abrincates.

On sait en effet que je ne supporte pas la censure, surtout quand elle est imbécile.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 1 mai 2017
Permis de construire - Autorisation d'exploiter - Ger/St-Georges-de-Rouelley
0
Je ne retrouve pas les deux classeurs dans lesquels j'avais archivé les mémoires échangés à l'occasion du procès contre les P.C. (y compris le jugement) et du début du procès contre l'autorisation d'exploiter.

Je ne me rappelle pas à qui j'ai pu les communiquer. Si un visiteur du site se reconnaît, je le prie de se faire connaître de moi.

D'avance merci !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 19 février 2018
A.D.D.O.O.E. - 1er objet statutaire - Eoliennes - Ger/St-Georges-de-Rouelley - Autorisation d'exploiter
0
L'excellent Me Francis MONAMY, avocat au barreau de Paris, nous informe qu'il a déposé ce soir auprès du tribunal administratif de Caen son "mémoire complémentaire" en vue d'obtenir l'annulation de l'autorisation d'exploiter les 5 éoliennes que l'on sait sur le territoire des communes de Ger et Saint-Georges-de-Rouelley.

Il nous annonce que, dans la même affaire, il déposera un "mémoire définitif" d'ici quelques jours.

Je rappelle que l'A.D.D.O.O.E. fait partie des requérants.
Me MONAMY nous a transmis hier soir son projet de "mémoire complémentaire n°2 et récapitulatif" (un document de 80 pages sans les annexes) qu'il entend déposer d'ici quelques jours, après que nous lui aurons fait part de nos remarques. A première vue, c'est un document de qualité très remarquable qui laisse bien augurer du succès de notre résistance à des initiatives, parmi les plus absurdes et les plus polluantes, des pouvoirs publics.

Pour préparer notre réponse, j'ai convoqué une A.G.O. ordinaire de l'A.D.D.O.O.E. samedi prochain à 15 heures à la Chaslerie. Tous les membres à jour de leurs paiements sont chaleureusement invités, les dames l'étant, en outre et plus particulièrement, à nous fournir toutes boissons chaudes (grogs, café-calva, etc...) requises tant par les frimas ambiants que par l'inconfort notoire et bien connu du lieu de notre réunion.

Les autres sujets à l'ordre du jour concerneront principalement :
- le point sur notre trésorerie pour faire face aux différentes procédures judiciaires intentées contre le funeste projet que nous combattons de concert, projet tendant à implanter 5 éoliennes supplémentaires sur le territoire des communes de Ger et Saint-Georges-de-Rouelley (Manche) ;
- la préparation de notre réponse à la "consultation" lancée dernièrement par le Gouvernement en vue de brider furieusement, au mépris de l'Etat de droit et pour le plus grand profit des promoteurs éoliens dont le lobbying est hyper-actif et éhonté, les si légitimes efforts démocratiques de la base pour résister aux projets les plus déments, en matière environnementale notamment.

On espère que des spécialistes de la défense des chiroptères, membres d'éminentes associations spécialisées, notamment normandes, pourront se joindre à nous et partager nos libations en vue de nous faire part de leur propre vision de notre résistance commune et résolue aux projets d'implantation d'aérogénérateurs électriques industriels dans le secteur. Ils sont cordialement invités !