Eoliennes

economiematin.fr
rédigé le mercredi 27 janvier 2016
Divers - Santé - Eoliennes
0
Santé : Les médecins allemands incitent à arrêter totalement l'éolien

L’assemblée des médecins allemands, réunis en congrès à Francfort du 12 au 15 mai 2015 vient de lancer une alerte (Beschlussprotokoll des 118. Deutschen Ärztetages in Frankfurt am Main vom 12. bis 15.05.2015 p353) concernant l’impact néfaste sur la santé de l’implantation d’éoliennes à proximité des habitations.

Elle attire l’attention sur les graves carences des critères de danger retenus et tout particulièrement sur les risques liés aux basses fréquences et infrasons. Ce rapport souligne les effets sanitaires néfastes des fréquences éoliennes inférieures à 1 Hz et mentionne leurs effets potentiels même en l’absence de toute rotation des pales, sous la seule action des vibrations solidiennes générées par le mat.

La motion considère que ces effets peuvent se propager jusqu’à 10km.

economiematin.fr
rédigé le mardi 2 février 2016
Eoliennes
0
Eolien : les préfets sont-ils complices des prises illégales d'intérêt ?

Relation de cause à effet ou non, il est intéressant de noter que le syndicat France Energie Eolienne (FEE) vient d’engager Yves Mansillon, un ancien préfet de département et de Région et surtout l’ancien Président de la Commission Nationale du Débat Public comme conseiller de son Président. Cette drôle de nomination qui confirme le scandale de la collusion incroyable et affichée qui peut exister entre les syndicats du vent et d’honorables représentants de l’administration préfectorale ne peut que soulever l’indignation.

N.D.L.R. : Le dernier paragraphe me paraît excessif. En tout cas, compte tenu des enjeux considérables pour les vendeurs de vent, les membres de l'administration préfectorale devraient faire attention. Un jour qu'on espère proche, il faudra d'ailleurs faire le vrai bilan économique de la pollution éolienne.

Association éoliennes vents contraires
rédigé le lundi 8 février 2016
Divers - Economie - Eoliennes
0
DECRYPTONS ENSEMBLE VOS FACTURES EDF...

Nous payons tous la CSPE (Contribution au Service Public de l'Electricité) , qui représente aujourd'hui 12% du montant de nos factures... Savez-vous ce qui se cache derrirère ce sigle ?... Suivez le guide !!!
EDF est obligée d'acheter l'électricité éolienne à un prix bien supérieur à celui auquel elle peut la revendre aux consommateurs. Alors la solution tient dans ces 4 lettres (CSPE), une taxe qui permet à EDF de répercuter en partie les pertes accumulées ... Depuis sa création en 2002, la CSPE ne fait qu'augmenter et continuera à augmenter avec le fleurissement de ces nombreux projets éoliens tous aussi incohérents les uns que les autres...
Autrement dit, qui subventionne l'installation de ces éoliennes ?...VOUS !

Pardines non aux Eoliennes
rédigé le jeudi 18 février 2016
Eoliennes
0
Les allemands les abandonnent ?????
Pourquoi ce sont les allemands qui les installent en France ?????
Les éoliennes :
- Édifiant et inquiétant ... À regarder absolument !

Sites et Monuments
rédigé le jeudi 25 février 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Eoliennes
0
EOLIENNES : SCANDALEUSE PRESENTATION de notre amendement protection des monuments historiques par le LOBBY EOLIEN au 20 h de FRANCE 2.

Contrairement à ce qu'affirment les lobbystes, il ne s'agit en aucune manière "d'interdire" les éoliennes à 10000 m à la ronde. En effet :

- L'amendement précise que l'architecte des bâtiments de France (ABF) n'est compétent qu'en cas de lien visuel établi entre le monument et les éoliennes, son intervention étant, qui plus est, subordonnée au respect d'une distance de 10000 m depuis l'édifice (alors qu'une éolienne est visible sur terrain plat jusqu'à 30000 m) ;
- Surtout, la compétence de l'ABF n'équivaut nullement à l'interdiction des éoliennes visibles depuis le monument, mais permet d'aménager leur positionnement ou leur hauteur afin qu'elles s'intègrent au mieux dans ses principales perspectives.

Mais le lobby éolien ne tolère aucune contrainte... Son hégémonie subventionnée doit être absolue !

N.D.L.R. : En même temps, la fin de la filière de l'enfumage subventionné ne serait pas une perte pour le pays. L'argent public a de bien meilleurs usages que cette filière polluante et inefficace.

Isabelle DUCATILLON
rédigé le mardi 1 mars 2016
Eoliennes
0
Chers amis,

de nombreux sites historiques sont ou seront massacrés par des installations industrielles d'aérogénérateurs de plus en plus gigantesques... les "garde-fous" sont presque tous tombés...Nous menons un combat depuis 2010 pour tenter de protéger l'environnement préservé du château de Bourgon. L'avis de l'Architecte des Bâtiments de France était défavorable à l'implantation d'éoliennes visibles du ou avec le château. la DREAL a confirmé cet avis. L'ICPE n'a pas été accordé pour 3 éoliennes mais le promoteur continue les recours.

Sans notre volonté de fer Bourgon serait défiguré et perdrait son qualificatif d'hors du temps" si souvent employé. L'aménité indiscutable du château de Bourgon serait anéantie ainsi que notre envie de faire vivre ce lieu historique et de le partager.

Cette guerre que nous vivons contre les promoteurs éoliens pour préserver les monuments historiques d'autres propriétaires y ont été ou y seront confrontés un jour.

Le Sénat a en effet adopté le 17 février 2016 un amendement du sénateur Gilbert Barbier au projet de loi sur la liberté de création, l'architecture et le patrimoine.
L’article 553-1 du code de l’environnement serait donc complété par un alinéa ainsi rédigé :
« Les installations terrestres de production d’électricité utilisant l’énergie mécanique du vent, lorsqu’elles sont visibles depuis un immeuble classé ou inscrit au titre des monuments historiques ou d'un site patrimonial
protégé et visibles en même temps, situées dans un périmètre déterminé par une distance de 10 000 mètres ne peuvent être implantées que sur avis conforme de l’architecte des Bâtiments de France rendu dans les
conditions prévues à l’article L. 621-32 du code du patrimoine. »

Cet amendement serait une chance pour préserver les perspectives paysagères qui mettent en valeur les Monuments Historiques s'il était adopté par nos députés.

Nous vous remercions de soutenir massivement cet amendement en signant les pétitions dont les liens sont les suivants :

fetem.fr

https://www.change.org/p/pr%C3%A9sidence-fetem-fr-soutenez-la-loi-barbier-pour-le-contr%C3%B4le-des-implantations-d-%C3%A9oliennes-industrielles?recruiter=497166596&utm_source=share_for_starters&utm_medium=copyLink

Merci pour le patrimoine historique de la France et tous les passionnés qui tentent de le préserver tout en le faisant vivre!

Isabelle et Alain Ducatillon


NB :
Faites circuler...
Evidemment, le puissant lobby éolien fait croire que cet amendement va signer l'arrêt du développement de l'éolien en France, et que tous les architectes des monuments historiques sont systématiquement contre l'éolien. NON, ce n'est pas vrai, car plusieurs d'entre eux ont accepté des éoliennes quand elles ne venaient pas en co-visibilité avec les monuments historiques. Ils respectent, eux, la recommandation de la "circulaire Albanel" qui veut qu'il n'y ait pas de covisibilité entre éoliennes et MH, ce qui reste le cas dans bien des campagnes.... Une loi est donc bien nécessaire.

Il s'agit ici de contrôler le développement anarchique de l'éolien, qui atteint aujourdhui des sommets dans toutes les campagnes françaises!
--


Alain & Isabelle Ducatillon
Château de Bourgon, route de Belgeard
53150 Montourtier, France
Mobile : +33 6 09 62 99 08 Tel : +33 2 43 02 16 20
chateaudebourgon.com

Fabien BOUGLE
rédigé le jeudi 3 mars 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Santé - Eoliennes
0
Chers Amis,

Le sénateur Barbier a fait voté au Sénat un amendement qui oblige l'avis impératif de l'ABF pour tous projets éoliens situés dans un rayon de 10 km d'un Monument Historique.

Tous les associations des amoureux des vielles pierres et de défense de nos paysages doivent se mobiliser pour soutenir cette disposition.

C'est pourquoi la FED - dont je suis membre et administrateur - vous propose de diffuser et signer une pétition de soutien.

Objectif 10.000 signataires : diffuser sur Facebook, sur vos sites, à vos proches

Par ailleurs Louis Marin vient de publier sur Economiematin une Tribune intitulée "Eolien : le berceau de la guerre civile ?"

A diffuser largement dans vos réseaux !

ON NE LACHE RIEN !

Fabien BOUGLE
06 82 86 22 14
Président de l'ADRBR
Porte Parole du Réseau Ulysse
Membre de la Fédération Environnement durable et de Vent de Colère

N.D.D.L.R. : Merci Fabien pour ce rappel mais, s'il vous plaît, signalez-le à votre marin favori, "Couvrez ce sein que je ne saurais voir"...

up-inspirer.fr
rédigé le mercredi 23 mars 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Eoliennes
0
Projet de loi patrimoine: débats nourris à l’Assemblée sur l’implantation des éoliennes

Les députés ont ardemment débattu mardi soir de l’implantation des éoliennes, dans le cadre du projet de loi sur la création et le patrimoine, et supprimé une disposition visant à les limiter, qui avait été introduite par le Sénat.
Les sénateurs avaient décidé de rendre obligatoire l’avis conforme de l’architecte des bâtiments de France sur les installations d’éoliennes qui sont visibles depuis un immeuble classé, un monument historique ou d’un site patrimonial protégé, dans un périmètre de 10 km.
Cet article avait ensuite été réécrit en commission à l’Assemblée en deuxième lecture, pour prévoir un simple avis de la commission régionale du patrimoine et de l’architecture.
Mais le gouvernement ainsi que des députés socialistes, écologistes et UDI avaient déposé pour la séance des amendements pour supprimer l’article, qui ont été adoptés mardi soir dans un hémicycle assez fourni.
Les parlementaires LR ont pour leur part défendu la position du Sénat ou celle de la commission de l’Assemblée. « Attention à la libéralisation totale des éoliennes », a lancé leur chef de file Christian Jacob, déplorant qu' »on sacrifie beaucoup de nos paysages ». Cet élu de Seine-et-Marne s’en est aussi pris à la ministre de la Culture Audrey Azoulay qui devrait selon lui « être celle qui défend le patrimoine ».
La ministre a estimé qu' »il faut concilier deux politiques publiques: favoriser les énergies renouvelables et protéger le patrimoine culturel ». Sur les éoliennes, « les services de l’Etat cherchent la meilleure solution, au cas par cas » et « les procédures sont très encadrées par le droit » déjà.
De nombreux élus écologistes sont aussi montés au créneau, expliquant que la version du Sénat « reviendrait à condamner à peu près toutes les éoliennes terrestres en France » (Michèle Bonneton), et attaquant l’opposition qui ne dit rien « sur les lignes à haute tension ou la présence des centrales nucléaires » quant à leur impact sur les paysages (Noël Mamère).
Plusieurs socialistes ont aussi rappelé les débats sur la loi de transition énergétique et regretté, à l’instar de Christophe Bouillon, ce « syndrome de Pénélope », avec des tentatives récurrentes de « détricotage ».
Le patron des députés UDI Philippe Vigier est venu en soutien, évoquant un « parcours du combattant » pour installer toute éolienne, qu’il convient selon lui de « simplifier ».

© 2016 AFP

N.D.L.R. : Les pourris nous gouvernent (rappel).

N.D.L.R. 2 : Presse également pourrie ("L'Immonde" le bien-nommé).