Economie

Guy HEDOUIN
rédigé le jeudi 25 juillet 2013
A.D.D.O.O.E. - Lobbying - Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Eoliennes
0
Bonjour,

Voyez ceci, le feuilleton continue !

A suivre…

Bonne après-midi.

N.D.L.R. : Oui, j'ai vu. Par ici la désinformation continue puisque "L'Orne Combattante" faisait état ce matin d'une réunion organisée par la C.C.I. de Flers au cours de laquelle de soi-disant spécialistes ont affirmé à des élus locaux que la filière éolienne créerait de très nombreux emplois en France. En revanche, pas un mot n'a été dit, bien évidemment, sur la moins-value immobilière entraînée pour tous les voisins par l'implantation de ces engins.

Challenges .fr
rédigé le mardi 6 août 2013
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
C’est un fait que beaucoup d'Européens ignorent. Il existe au sein de l’Union européenne, au moins un Etat où le salaire minimum est désormais inférieur à ceux en vigueur dans la plupart des grandes villes de Chine. Il s'agit de la Bulgarie où le S.M.I.C. local se limite à 300 levas soit 159 euros.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 1 septembre 2013
Divers - Economie - Eoliennes
0
Si l'on en juge par les comparaisons internationales, les prix de l'immobilier en France pourraient chuter de 40 % dans des délais assez brefs :

Graphique tiré du numéro du 29 août 2013 du journal "Le Point" (page 120).

Dans notre pays, la Basse-Normandie est la région où la baisse des prix de l'immobilier est déjà la plus forte :

Tableau tiré du numéro du 29 août 2013 du journal "Le Point" (page 120).

Quand on sait que l'implantation d'éoliennes fait encore baisser les prix de l'immobilier environnant de 10 à 40 %, on peut se demander où on va avec les projets que l'on nous concocte en catimini !

A cet égard, je rappelle que j'attends toujours la réponse au courriel que j'ai adressé, le 19 novembre 2012, à ceux qui envisagent d'attenter à la pureté de la ligne de crête Domfront-Mortain...

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 1 septembre 2013
Divers - Economie - Eoliennes - Agriculture
2
Je m'étais laissé dire que la société promotrice de champs d'éoliennes en charge du projet de Barenton et Saint-Georges-de-Rouelley tiendrait un stand aujourd'hui au "Festival de la terre" à Barenton. Je m'y suis donc rendu ce matin et, une fois de plus, je n'ai trouvé personne pour répondre à mes questions : pas de stand sur les éoliennes, pas de "spécialiste" pour tenter de justifier un projet qui continue donc à être développé en catimini. Dès demain matin, je retournerai voir le maire de Saint-Georges-de-Rouelley pour tâcher d'en apprendre davantage.

Peut-être était-ce parce que la foule devait venir dans l'après-midi ? En tout cas, je n'ai pas trouvé à cette "fête" une affluence extraordinaire :

1er septembre 2013, ambiance à la "fête de la terre" à Barenton.

En réalité, les stands les plus impressionnants étaient ceux des vendeurs de matériel agricole. Et, en ce domaine, il est clair que les choses changent très vite. Voici en effet, pour la comparaison, un matériel John Deere qui se vendait par ici dans les années 1960...

1er septembre 2013, un "John Deere" "vintage".

... et voici son successeur contemporain :

1er septembre 2013, le dernier cri de chez "John Deere".

Je pourrais multiplier les exemples en rapprochant les photos du vieux matériel, encore exposé pour le folklore...

1er septembre 2013.

1er septembre 2013, une batteuse analogue à celle du fermier de la Chaslerie d'il y a 70 ans.

... et du moderne qui fait rêver la jeunesse industrieuse locale :

1er septembre 2013, une moissonneuse-batteuse moderne.

1er septembre 2013, une remorque moderne.

Dans les champs où évoluaient récemment des engins à taille humaine...

1er septembre 2013, un tracteur Porsche.

... devraient désormais circuler de véritables monstres :

1er septembre 2013.

Quant aux vaches, elles devraient rapidement échanger leur rumen rose car nourri au lait contre un truc noirâtre résultant de je ne sais quelle mixture prétendument adaptée qu'on les pousse à ingurgiter...

1er septembre 2013, d'impressionnantes différences de couleur du rumen des veaux selon leur alimentation.

... avant de les triturer dans une machine à traire :

1er septembre 2013, une machine à traire moderne.

Quand j'observe tout cela, je me dis qu'il y a du souci à se faire pour l'avenir de nos paysages bocagers.

Et je pense à un neveu de Carole qui a choisi de s'expatrier pour découvrir la concurrence et le grand large. C'est ainsi que le jeune William BOVE, salarié agricole de son état (et beau-frère du député de la famille), passe une partie de l'année chez Mr BENSON, quelque part dans les 6 000 ha de terres de ce dernier au Canada, et l'autre chez Mr NEWMAN, quelque part au milieu de ses 16 500 ha de champs en Australie. Et ce sont là des surfaces habituelles de propriétés agricoles dans ces pays-là, puisque le voisin de Mr BENSON est Mr HAMNER (13 500 ha) et celui de Mr NEWMAN, Mr ROBERTS (18 000 ha)...

Marie-Anne FRISON-ROCHE
rédigé le lundi 2 septembre 2013
Divers - Economie - Agriculture
0
On remarquera qu'au jour de sa naissance, "The Economist" donnait toute sa place à l'agriculture.
Qu'en est-il aujourd'hui ?


Laurent BOUVET
rédigé le jeudi 12 septembre 2013
Divers - Economie
2
Une des propositions consisterait à augmenter la fiscalité sur l'immobilier en taxant les loyers "implicites" (ceux que les propriétaires ne payent pas pour occuper leur logement) !

Donc, si je comprends bien : on encourage les gens à acheter leur logement en s'endettant puis on va les taxer sur ce logement qu'ils ont acheté en payant pendant des années des mensualités souvent lourdes !

Y'a-t-il quelqu'un pour dire aux génies de la science économique du CAE comment on vit, en vrai, dans la société française ?

N.D.L.R. : Pas que dans la société française. Nommez des gauchistes dans une commission et vous obtiendrez des propositions de gauchistes, c'est aussi simple que cela.