Economie

Hervé TEXIER
rédigé le mardi 19 avril 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Eoliennes
0
Touché dans ce qui va faire très mal à ces requins financiers de l'éolien : LE FRIC !

Décision du Conseil d’État du 15 avril 2016.
Le Conseil d’État a suivi les arguments de Vent de Colère et cette décision va constituer un obstacle à l'enrichissement garanti des promoteurs au détriment des consommateurs français :
- Le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer doit prendre les mesures nécessaires pour que dans les 6 mois les producteurs d’énergie éolienne assument le paiement des intérêts qu’ils auraient dû verser s’ils avaient emprunté sur le marché les 2,3 Milliards d'euros d’aide perçue illégalement au titre de l’arrêté du 17 novembre 2008, annulé voilà bientôt 2 ans, le 28 mai 2014. - A défaut une astreinte de 10.000 euros par jour de retard devra être versée à Vent de Colère.

Le communiqué de presse.

Le texte du jugement.

Hervé Texier
BNE / FED
06 89 58 70 27
h.texier@environnementdurable.net

Hervé TEXIER
rédigé le jeudi 21 avril 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Eoliennes
0
Pagaille à venir chez les promoteurs et au ministère de l'écologie

Hervé Texier
BNE / FED
06 89 58 70 27
h.texier@environnementdurable.net

N.D.L.R. : On voit bien que cela te fait beaucoup de peine...

Nicolas SAUDRAY
rédigé le vendredi 29 avril 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Eoliennes
0

N.D.L.R. : Lu et approuvé ! (Avec un petit doute sur l'opportunité de la dernière idée car de petites éoliennes sur les voitures en freineraient la course, poussant le conducteur à appuyer sur l'accélérateur pour compenser ; mais ceci est un détail qui n'enlève rien à la force des autres arguments.)

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 8 mai 2016
Divers - Economie - Santé - Social - Botanique, zoologie - Arboriculture, horticulture - Agriculture
0
Je viens de terminer la lecture du très passionnant ouvrage de Charles et Perrine HERVE-GRUYER, "Permaculture - Guérir la Terre, nourrir les hommes" paru chez "Actes Sud" en 2014.

Il va falloir que j'approfondisse le sujet, peut-être en privilégiant l'approche de la "forêt-jardin" qui me semble davantage à la portée d'un vieil homme au dos raidi. Et pourquoi ne pas recreuser deux ou trois mares à proximité de notre manoir favori, dans l'espoir d'y réintroduire une biodiversité mise à mal par les crétins qui nous cernent ?

Affaire en délibéré.

Fabien BOUGLE
rédigé le mercredi 11 mai 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Eoliennes
0
Chers Amis,

J’étais l’invité il y a quelques jours d’une émission du site Actu-environnement sur l’éolien participatif. La vidéo vient juste d’être mise en ligne hier soir.

Cette émission a été l’occasion de renouveler le débat sur les dangers de l’éolien. J’étais confronté aux patrons de Valorem et d’Energie Partagée dont l’un des actionnaires est …..Denis Baupin. (écouter à 22 minutes 44)

Il est intéressant de noter que le site Actu-environnement souhaite désormais faire parler des anti-éoliens. Signe que les choses bougent et que nos arguments font mouche.

ON NE LACHE RIEN !

Fabien BOUGLÉ
Vice-Président de Fédération Environnement Durable
Porte-Parole du Réseau Ulysse
Président de l’ADREBR
06 82 86 22 14

Sauvons le climat
rédigé le dimanche 22 mai 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Santé - Social - Eoliennes
0
La nocivité des émissions toxiques des centrales à charbon et à lignite ne fait aucun doute. C'est ainsi que l'Université de Stuttgart estime le nombre annuel de décès causés par les émissions de ces centrales à 22 000 en Europe et 1 000 en France.

Par ailleurs, elles émettent 300 millions de tonnes de CO2 chaque année...

En conséquence, nous demandons que la République Fédérale d'Allemagne s'engage à arrêter toutes ses centrales à charbon et lignite d'ici 2022.

Nous vous invitons donc à signer cette pétition.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 25 mai 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Eoliennes
0
Un ami, expert juridique, me communique la note suivante :

Les éoliennes, c'est sans doute grâce à ces engins que nous aurons toujours de l'électricité, une fois les centrales nucléaires prises en otage. Espérons qu'il y aura du vent. Sinon, il nous faudra tous souffler très fort.

A moins qu'on rallume les centrales à charbon. Comme en Allemagne. Ils sont doués, ces gars-là. Et en plus, ils nous fourguent leurs camelotes.

lefigaro.fr
rédigé le jeudi 26 mai 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Santé - Botanique, zoologie - Agriculture
0
Une nouvelle vidéo choc dénonce des conditions d'élevage de poules dans l'Ain.

N.D.L.R. : J'adhère à L214 et me permets de vous suggérer d'en faire autant.

Je ne suis pas végan, ni végétalien, ni végétarien, j'aime beaucoup le foie gras, d'oie comme de canard, mais il y a des choses qui doivent cesser. Traiter des animaux avec cruauté me semble inadmissible. J'entends aider L124 dans nombre de ses combats.

lemonde.fr
rédigé le mardi 31 mai 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Eoliennes
0
Oubliez ERDF, la filiale d’EDF se renomme Enedis !

Ce changement de marque est, selon le président du directoire d'ERDF, « moins un risque qu’une chance » car il intervient à un moment où le secteur de l’électricité se transforme profondément. « 2015 a été l’année d’un bouleversement sans précédent avec le vote de la loi de transition énergétique, la réorganisation territoriale et les nouvelles régions administratives, le succès de la conférence de Paris sur le climat, poursuit-il. Les réponses aux questions climatiques sont entre les mains de la société civile. C’est aux acteurs des territoires de réaliser la transition énergétique. Et quel opérateur y est plus présent que le distributeur d’électricité ? »

ERDF devra assurer le raccordement à son réseau des éoliennes ou des parcs solaires, aider les collectivités locales à développer leurs projets énergétiques, participer au déploiement des 7 millions de points de chargement de véhicules électriques d’ici à 2030 tous raccordés au réseau de distribution… La marque Enedis devra acquérir une notoriété à un moment délicat : dans le cadre du déploiement des 35 millions de compteurs communicants Linky, qui remplaceront les vieux boîtiers d’ici à 2021 pour un investissement de 5 milliards d’euros, les salariés d’Enedis et des sous-traitants vont frapper chez les consommateurs. Et ici ou là, des consommateurs rechignent ou refusent d’ouvrir leur porte.

N.D.L.R. : ???