Divers

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 8 mai 2016
Divers - Economie - Santé - Social - Botanique, zoologie - Arboriculture, horticulture - Agriculture
0
Je viens de terminer la lecture du très passionnant ouvrage de Charles et Perrine HERVE-GRUYER, "Permaculture - Guérir la Terre, nourrir les hommes" paru chez "Actes Sud" en 2014.

Il va falloir que j'approfondisse le sujet, peut-être en privilégiant l'approche de la "forêt-jardin" qui me semble davantage à la portée d'un vieil homme au dos raidi. Et pourquoi ne pas recreuser deux ou trois mares à proximité de notre manoir favori, dans l'espoir d'y réintroduire une biodiversité mise à mal par les crétins qui nous cernent ?

Affaire en délibéré.

Fabien BOUGLE
rédigé le mercredi 11 mai 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Eoliennes
0
Chers Amis,

J’étais l’invité il y a quelques jours d’une émission du site Actu-environnement sur l’éolien participatif. La vidéo vient juste d’être mise en ligne hier soir.

Cette émission a été l’occasion de renouveler le débat sur les dangers de l’éolien. J’étais confronté aux patrons de Valorem et d’Energie Partagée dont l’un des actionnaires est …..Denis Baupin. (écouter à 22 minutes 44)

Il est intéressant de noter que le site Actu-environnement souhaite désormais faire parler des anti-éoliens. Signe que les choses bougent et que nos arguments font mouche.

ON NE LACHE RIEN !

Fabien BOUGLÉ
Vice-Président de Fédération Environnement Durable
Porte-Parole du Réseau Ulysse
Président de l’ADREBR
06 82 86 22 14

Jean-Louis BUTRE
rédigé le jeudi 19 mai 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Eoliennes
0
Bonjour

Nouvelle lettre de la FED aux Sénateurs
L'amendement a été remis à nouveau dans le projet de loi
Nous nous battrons juqu'au bout !
Cordialement

JL Butré

------------------------------
Paris le 19 mai 2016

Fédération Environnement Durable
à : Mesdames et Messieurs les Sénateurs


Objet : Eoliennes industrielles, réintroduction de l’art. 33 bis A au PL Création, Architecture et Patrimoine, pour la protection des monuments historiques.

Mesdames, Messieurs les sénateurs

L’article 33 bis A du projet de loi « Création, Architecture, Patrimoine » voté par le Sénat prévoyait un avis conforme de l'Architecte des Bâtiments de France lors de l'instruction des autorisations d'exploiter les centrales éoliennes, avant d’être supprimé le 22 mars dernier par l’Assemblée Nationale.

Cet article bénéfique pour la sauvegarde du patrimoine historique de la France vient d’être rétabli par la commission de la culture de votre Haute Assemblée.

Nous venons par ce courrier vous demander de le voter en séance plénière pour satisfaire à l’intérêt général.

L’évocation par les 67 députés, dont tous ceux du groupe EELV, ayant voté le retrait de l’article d’une nécessaire simplification des procédures en faveur de la seule est contraire aux faits et elle est basée sur des dossiers frauduleux.

Ces manœuvres ont lieu systématiquement à chaque étape des procédures législatives ayant donné lieu au vote des lois Transition Energétique, Macron et Prévention des risques, notamment pour tenter de faire supprimer l’autorisation d’exploiter les éoliennes industrielles (ICPE) et supprimer ainsi toutes les protections et les textes de loi qui les encadraient.

Le parti EELV, pivot de ce système représente aveuglement les intérêts de la filière éolienne depuis 15 ans. Il vient même d’obtenir l’engagement du secrétaire d’Etat chargé de la réforme de L’Etat et de la simplification, monsieur Jean-Vincent Placé, « d’aller vers une simplification massive » des procédures concernant les énergies renouvelables. Cet ancien sénateur EELV passé au gouvernement annonçait avoir chargé monsieur Denis Baupin, député parisien, lui aussi du parti EELV, d’une mission en ce sens.

Dans un tel contexte d’affairisme, la nécessité d'un regard en faveur de l'intérêt général par rapport à la somme d’intérêts particuliers semble évidente et l’appréciation de l'Architecte des Bâtiments de France sur l'impact des éoliennes sur les monuments historiques publics et privés est indispensable.

Déjà 6.500 éoliennes géantes détruisent impunément et sans contrôle les paysages et le patrimoine de notre pays. Les promoteurs veulent en implanter 20.000 autres sans aucun plan d’ensemble et au gré de marchandages parfois sordides entre les industriels du vent et des communes appauvries qui n’ont même plus les moyens de refuser leurs implantations. Pourtant sans le savoir certaines d’entre elles sont mises sous la tutelle financière de certains industriels du vent dont la transparence mériterait une enquête au niveau national.

Il est de votre responsabilité, Mesdames, Messieurs les Sénateurs, grâce à votre solidarité et votre courage de mettre un frein à la libéralisation à outrance des conditions d'implantation des éoliennes qui ne doivent pas être plus faciles à implanter que de simples abris de jardins comme le souhaitent les promoteurs.

Vous trouverez ci-joint un document qui présente la liste alphabétique des 11.165 signataires d’une pétition pour soutenir votre action. Ces personnes vous demandent de continuer à lutter par votre vote en séance plénière de l’article 33 bis A issu des travaux de votre commission de la culture, pour éviter toute co-visibilité future d’éoliennes industrielles, vers et depuis, les monuments historiques, puis de le défendre en Commission Mixte Paritaire.

En vous remerciant par avance au nom de ceux qui tentent de sauver notre pays de ce massacre,

Veuillez agréer, Mesdames et Messieurs les Sénateurs, l’expression de nos sentiments distingués.

Jean-Louis BUTRÉ
Président de la Fédération Environnement Durable.
06 80 99 38 08
contact@environnementdurable

___________________________________________

LA FRANCE DÉFIGURÉE PAR LES INDUSTRIELS DU VENT!

photo réelle St jean d’Angély Charentes – Abbaye Royale St jean Baptiste patrimoine UNESCO

Des centaines de sites classés, des milliers de petits villages historiques , des parcs naturels sont en cours de destruction par 20.000 éoliennes géantes.

Le Sénat français tente de s'opposer à ce massacre !!!!

Aidez-le en signant cette pétition !

Cordialement

Jean-Louis Butré
Président
Fédération Environnement Durable
contact@environnementdurable.net
tel 06 80 99 38 08

Sauvons le climat
rédigé le dimanche 22 mai 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Santé - Social - Eoliennes
0
La nocivité des émissions toxiques des centrales à charbon et à lignite ne fait aucun doute. C'est ainsi que l'Université de Stuttgart estime le nombre annuel de décès causés par les émissions de ces centrales à 22 000 en Europe et 1 000 en France.

Par ailleurs, elles émettent 300 millions de tonnes de CO2 chaque année...

En conséquence, nous demandons que la République Fédérale d'Allemagne s'engage à arrêter toutes ses centrales à charbon et lignite d'ici 2022.

Nous vous invitons donc à signer cette pétition.

Le Publicateur Libre
rédigé le lundi 23 mai 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Botanique, zoologie - Arboriculture, horticulture - Agriculture
0
Désormais, l'arrachage des haies du Bocage est soumis à une réglementation.

N.D.L.R. : Quelles sanctions sont prévues en cas de non-respect des procédures ? N'y aurait-il pas lieu de mettre en place une publicité des contrevenants ?

Il y a quelques années, la communauté de communes du Domfrontais, agissant en liaison avec "Pays du bocage", encourageait la replantation de haies bocagères. Le travail était très bien fait par des RMIstes bien encadrés. Quelles leçons ont été tirées de ces expériences ? Serait-il envisageable de les renouveler ? Il me semble que cela pourrait avoir d'heureux effets pour notre bocage. Peut-être d'ailleurs, face à un tel problème, vaut-il mieux manier la carotte que le bâton. Je me permets de soumettre l'idée.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 25 mai 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Eoliennes
0
Un ami, expert juridique, me communique la note suivante :

Les éoliennes, c'est sans doute grâce à ces engins que nous aurons toujours de l'électricité, une fois les centrales nucléaires prises en otage. Espérons qu'il y aura du vent. Sinon, il nous faudra tous souffler très fort.

A moins qu'on rallume les centrales à charbon. Comme en Allemagne. Ils sont doués, ces gars-là. Et en plus, ils nous fourguent leurs camelotes.

lefigaro.fr
rédigé le jeudi 26 mai 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Santé - Botanique, zoologie - Agriculture
0
Une nouvelle vidéo choc dénonce des conditions d'élevage de poules dans l'Ain.

N.D.L.R. : J'adhère à L214 et me permets de vous suggérer d'en faire autant.

Je ne suis pas végan, ni végétalien, ni végétarien, j'aime beaucoup le foie gras, d'oie comme de canard, mais il y a des choses qui doivent cesser. Traiter des animaux avec cruauté me semble inadmissible. J'entends aider L124 dans nombre de ses combats.

independant.co.uk
rédigé le vendredi 27 mai 2016
Divers - Pouvoirs publics, élus locaux - Eoliennes
0
Donald Trump has slammed renewable energy, saying wind power is expensive and is “killing all the Golden Eagles” in California.

Speaking at a press conference on the same day he clinched the magic number of 1,237 delegates to become the Republican nominee, Mr Trump said solar power and wind power are both costly and only work with government subsidies.

He added that people are “put in jail” in California for shooting a Golden Eagle, yet windmills are reportedly killing “hundreds and hundreds” of the world’s “most precious birds”.

N.D.L.R. : Tiens, tiens, tiens...

Un ami signale que la cour administrative d'appel de Nantes, dont l'ancienne Basse-Normandie dépend, vient de confirmer l'annulation du permis de construire d'éoliennes situées à 1 km de la limite du parc naturel régional de la Brière.

Selon lui, cette jurisprudence devrait a fortiori valoir pour des implantations à l'intérieur d'un parc, Normandie-Maine en l'occurrence.

J'imagine que cette information, récente mais déjà connue des meilleurs spécialistes, intéressera des visiteurs de ce site.