Botanique, zoologie

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 20 octobre 2012
Divers - Botanique, zoologie
0
Avez-vous vu comme il est beau, le séquoia de la Chaslerie ? Je sens que je fais faire des jaloux... Cet arbre majestueux trône au centre du "grand cadran celtique", au Nord du manoir.

20 octobre 2012,Thierry BOURRE au centre du grand cadran celtique.

Certes, Thierry BOURRE m'explique que ce sequoia a pris un coup de gelée mais que tout ira mieux dès qu'il atteindra 2 à 3 mètres de haut.

Par ailleurs, il est entendu que Thierry me précisera quels aulnes abattre cet hiver, de l'autre côté du Choisel, afin de donner toutes leurs chances aux arbres d'avenir. Voyant des espaces disponibles entre le grand cadran celtique et le manoir, il me propose de planter là un "temple maçonnique", qui se trouverait donc au-delà du mur Ouest de la douve Nord ; il doit m'envoyer le devis qu'on étudiera avec curiosité, en essayant de comprendre de quoi il peut retourner.

Enfin, Thierry m'explique qu'il cherche à entrer en contact avec des municipalités intéressées par un mode d'aménagement de cimetières qu'il a imaginé, destiné à transformer d'anciennes friches industrielles en parcs. Je le signale ici de manière à ce que les amateurs puissent le contacter (voir ses coordonnées en fin de l'onglet "Travaux").

Hélène LEROY
rédigé le samedi 20 octobre 2012
Divers - Botanique, zoologie
0

Les séquoias de la Torlière à Pointel (Orne).

Excusez-moi de vous faire de l'ombre (hauteur présumée : 40 mètres)...
Il vous faudra patienter encore un siècle et demi ! :-))

N.D.L.R. : Vous avez quand même mis plus de 8 heures pour réagir...

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 17 novembre 2012
Divers - Botanique, zoologie
0

Photo parue le 17 novembre 2012 dans "lefigaro.fr" (Crédits photo : Michael Nichols).

FORT, FORÊT, FOREVER - Ces deux botanistes occupés à prélever un échantillon ressemblent tout à fait à des alpinistes accrochés à une paroi. Il est vrai que le séquoia géant auquel ils s'attaquent ici, dans le Parc national de Redwood, en Californie, n'est rien de moins que l'Everest des forêts de la planète. Il peut ainsi atteindre plus de 120 mètres (celui-ci en fait 106), soit la hauteur d'un immeuble de 30 étages, pour plus de 10 mètres de diamètre. Mais le plus impressionnant chez ce géant des forêts reste sa longévité. La dendrochronologie, qui permet une datation précise en analysant la morphologie des anneaux de croissance des arbres, a permis de donner à l'un d'entre eux l'âge canonique de 3 500 ans !

En résumé, 3 500 ans pour faire un arbre de 106 mètres de haut ; et quelques jours à peine pour polluer les panoramas à plus de 35 kilomètres à la ronde avec une éolienne de 150 mètres de haut. Cherchez l'erreur !

Deuxième remarque : avec mon petit sequoia riquiqui au centre du grand cadran celtique et toujours pas hors gel, je ne suis pas vraiment prêt à rivaliser.

Troisième remarque : avec des séquoias de, disons au hasard, 40 mètres de haut, il reste encore quelque chemin à parcourir, n'est-ce pas ?

Véronique FRANCE
rédigé le mardi 12 février 2013
Divers - Botanique, zoologie - A.D.D.O.O.E.
0
La courte vidéo que vous allez voir montre une île "vierge" qui se trouve en plein Océan Pacifique, à 2000 km de toutes côtes. Sur cette île, personne n'habite, il n'y a que des oiseaux, et pourtant... regardez ce qui se passe.

N.D.L.R. : Prêt à étendre l'objet de notre nouvelle association. A l'"Ouest Ornais et autres îles vierges" ?

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 18 février 2013
Divers - Botanique, zoologie - Liens divers, documentation
0
Je lis, dans le bouquin de STEWART, que "les taxinomistes ont d'ores et déjà recensé plus d'un million et demi d'espèces distinctes(...) (dont) 300 000 espèces de plantes, 40 000 espèces de champignons et autres espèces non animales, et 1,25 million d'espèces animales - dont 1,2 million d'invertébrés, sans colonne vertébrale à l'instar des escargots et des crevettes, parmi lesquels 400 000 coléoptères, comme les scarabées. (...) Les vertébrés comptent plus de 60 000 espèces, dont 30 000 poissons, 6 000 amphibiens, 800 reptiles, 10 000 oiseaux et plus de 5 000 mammifères. Parmi les mammifères, plus de 630 espèces sont des primates, l'ordre des animaux qui comprend les lémuriens, les singes et les hommes."

Sur ce, je vous laisse. Tout ça, c'est pas tout, j'ai encore des moutons à compter...

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 13 mars 2013
Divers - Botanique, zoologie
0
Le bouquin d'Ian STEWART, "Les mathématiques du vivant", est très instructif ("inspiring" diraient des anglo-saxons) et j'en recommanderais volontiers la lecture à de bons bacheliers. Il faut quand même ne pas y trouver trop rébarbatives des phrases comme : "En fait, le type de complexité organisée nécessaire à la fabrication d'un être vivant pourrait en principe se trouver dans les tourbillons magnétohydrodynamiques de la photosphère d'une étoile, dans les monocouches cristallines à la surface d'une étoile à neutrons, dans les paquets d'onde d'une radiation électromagnétique traversant l'espace interstellaire, dans les fonctions d'onde quantique, voire chez des créatures immatérielles habitant des univers de poche où la physique serait très différente de la nôtre..." (ceci est extrait de la page 384).

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 31 mars 2013
Divers - Botanique, zoologie
0
Il y a quinze millions d'années environ, une tache de pigment noire est apparue chez l'ancêtre des mouches drosophiles tachetées actuelles. Une équipe marseillaise, dirigée par Benjamin PRUD'HOMME et Nicolas GOMPEL explique dans Science du 23 mars comment des interactions entre des gènes "peintres" et un gène "architecte" ont contribué à l'apparition de cet ornement. Elle décrit comment, au fil de la différentiation des espèces, des motifs différents ont pu apparaître à partir d'un même thème génétique.

Tout cela me rappelle l'époque bénie, pas si lointaine, où j'étudiais la biologie. Je chantonne...

Sa petite paire de noix gonfle un petit poil sa mini jupe
Elle a des gambettes comme un fil à couper le roquefort
Ses petits oeufs au plat sous son chemisier me préoccupent
Autant que le joli sourire qui lui sert de passeport
C'est pour ça qu'on l'aime dans notre HLM
Chez le beau Riri ou dans le bistrot de la mère Tatzi

On l'appelle Cuisse de Mouche fleur de banlieue
Sa taille est plus mince que la retraite des Vieux
Elle chante tout le temps sans finir sa chanson
C'est la faute bien sûr à ses tous petits poumons

Elle allait au Prisunic acheter ses Panzani
Moi j'attendais que la vendeuse me donne mon riz précuit
Elle me dit Dieu me chatouille vous êtes le beau Pierrot
Et parole de Cuisse de Mouche c'est vous que j'ai dans la peau
C'est pour ça qu'on l'aime dans notre HLM
Chez le beau Riri ou dans le bistrot de la mère Tatzi

On l'appelle Cuisse de Mouche fleur de banlieue
Sa taille est plus mince que la retraite des Vieux
Et si la pauvrette n'est pas très gastronome
C'est la faut bien sûr à son petit estogom'

Elle m'explique alors que son petit fiancé est pitoyable
Depuis qu'il s'est fait court-circuiter le piège à mémés
Il a plutôt l'air d'une virgule dans les Misérables
Que d'un trait d'union dans l'Amant de Lady Chatterley
C'est pour ça qu'on l'aime dans notre HLM
Chez le beau Riri ou dans le bistrot de la mère Tatzi

On l'appelle Cuisse de Mouche fleur de banlieue
Sa taille est plus mince que la retraite des Vieux
De deux choses l'une quand elle s'assied tendrement
Son cul est trop petit ou mes genoux sont trop grands

Comme elle est très pieuse on a couru vers l'abbaye
Et le radis noir de sa paroisse nous a bénis
Puis ce fut le grand départ vers notre lune de miel
Dans un hôtel d'Arpajon on connut le septième ciel
Et depuis on s'aime dans notre HLM
Chez le beau Riri ou dans le bistrot de la mère Tatzi

On l'appelle Cuisse de Mouche fleur de banlieue
Sa taille est plus mince que la retraite des Vieux
Mais je peux vous dire à vous tous en passant
Que de tous les coeurs c'est le sien la plus grand
Mais je peux vous dire à vous tous en passant
Que de tous les coeurs c'est le sien la plus grand