Assemblées générales

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 15 octobre 2015
A.D.D.O.O.E. - Assemblées générales - Vie du site - Entretien du site
0
J'ai présidé hier matin à partir de 10 heures une Assemblée Générale de l'"Association pour le développement durable du Domfrontais et de ses environs". Les échanges ont été nourris et les participants ont, à la majorité simple, adopté une résolution sur un sujet de la compétence de l'association.

Après quoi, dans l'après-midi, j'ai consulté des conseils extérieurs sur l'opportunité de rendre public le contenu de cette résolution. Les avis recueillis ont été négatifs.

Sur ces bases, j'ai pris l'attache de la totalité des participants de la réunion du matin et nous sommes convenus, à l'unanimité, de placer SOUS EMBARGO le contenu de nos travaux du matin et de cette résolution.

Dans la mesure où, toujours soucieux de favoriser le dialogue avec les membres de l'association et les visiteurs, même occasionnels, de ce site internet, j'avais commencé à diffuser ici le procès-verbal de cette Assemblée Générale ainsi qu'une lettre que j'avais rédigée après celle-ci, je prie formellement toutes les personnes qui ont pu avoir connaissance de ces documents de respecter strictement cet embargo vis-à-vis de toute personne non membre de notre association.

Je rappelle à ce sujet que, comme ne manquent pas de le souligner les mentions légales de ce site, "il est formellement interdit, sauf autorisation expresse, écrite et préalable du propriétaire du Site, M. Pierre-Paul FOURCADE, d'imprimer sur papier tout ou partie du contenu du Site".

Je préviens à toutes fins utiles que je ne manquerais pas de transmettre le dossier à la Justice au cas où il apparaîtrait que cette règle absolue a été transgressée.

Suite à nos travaux et réflexions d'hier, voici le document modifié qui sera transmis cet après-midi au commissaire-enquêteur :

P.S. : J'ai donc déposé ce courrier cet après-midi et trouvé qu'à la mairie de Ger, surchauffée en ce premier jour de froid, l'ambiance n'était pas vraiment sympathique.

Comme j'ai essayé de le faire comprendre à la maire de cette commune, les dossiers d'éoliennes sont pires que les remembrements. Ces derniers opposent des couples de voisins isolés, 3 ou 4 par commune selon l'expérience que j'ai de ces procédures. Tandis que les éoliennes créent des ressentiments au sein-même des familles et dans un voisinage beaucoup plus large.

La maire de Ger, par ailleurs conseillère départementale comme elle me l'a appris, m'a déclaré qu'elle était opposée aux remembrements mais qu'elle considérait qu'en matière d'éoliennes, il y avait "lieu d'appliquer la loi, donc de ne pas s'opposer".

Si un membre de notre association ou un simple visiteur du site comprend cette position, je lui serais reconnaissant de bien vouloir me l'expliquer.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 11 avril 2016
Assemblées générales - Divers - Santé - Botanique, zoologie - Eoliennes - A.D.D.O.O.E.
0
Dans la foulée de l'assemblée générale qui m'a autorisé à ester en justice dans une affaire du ressort de l'association...

9 avril 2016.

... j'avais organisé une conférence sur l'acoustique des éoliennes et ses impacts sur la santé :

9 avril 2016.

Hélas, mon épouse étant absente, je n'avais pas pensé à installer le chauffage et l'auditoire était gelé au bout des trois heures d'un exposé heureusement de qualité.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 28 juillet 2016
A.D.D.O.O.E. - Assemblées générales - 2ème objet statutaire - Divers - Social - Arboriculture, horticulture - Bâtiment
0
L'expérience montre qu'il est souvent difficile, pour les propriétaires de bâtisses anciennes du secteur, de trouver localement une capacité d'intervention simple en maçonnerie traditionnelle ou en entretien de jardins qui vise les objectifs suivants :
- compétence technique avérée ;
- disposition d'un matériel approprié ;
- mise en œuvre de techniques et de matériaux témoignant, autant que faire se peut, d'un souci de développement durable ;
- préoccupations sociales comme le souci d'accompagner la réinsertion de jeunes sur le marché du travail ;
- parfaite régularité au regard de toutes les réglementations applicables (notamment sociales ou de droit du travail, fiscales, de responsabilité civile).

Les membres de l'"Association pour le développement durable de l'Ouest ornais et de ses environs" que je préside sont en train de réfléchir à ce que pourrait être une proposition qui réponde à toutes ces préoccupations. Cela nécessiterait bien entendu une adaptation des statuts de l'association qui est d'ores et déjà à l'étude.

Tous ceux qui seraient intéressés par une telle proposition sont priés de bien vouloir se faire connaître de l'association, par exemple en m'adressant un courriel à : penadomf "at" msn.com

Je soumets aux membres de l'association - et aux personnes qui souhaiteraient le devenir - le projet de nouvelle rédaction des statuts suivant :

Il est ainsi proposé de modifier la version précédente sur les points suivants :

- principalement, introduire un nouvel objet de l'association, la délivrance de prestations facturables sans souci de bénéfices et subventionnables, en matière d'entretien de maçonneries, de jardinage ou de sylviculture ; sont en particulier soulignés le désir de l'association d'inscrire ces interventions dans une perspective de développement durable et de manifester son souci d'aider à la réinsertion de jeunes sur le marché du travail ;

- secondairement, tirer des conséquences pratiques de l'étude d'un contentieux auquel l'association n'a pas participé mais dont elle se tient informée (en annulation des permis, délivrés l'an dernier, de construire des éoliennes sur le territoire des communes de Ger et Saint-Georges-de-Rouelley) ; à cet effet, acter que l'"engagement" défini dès la précédente version des statuts peut être modulé dans son montant selon les capacités contributives, financières ou intellectuelles, de chaque membre engagé ou sa proximité géographique d'un projet ;

- accessoirement, tirer la conséquence du fait que la commune de La Haute-Chapelle a été, le 1er janvier dernier, fusionnée avec celle, notamment, de Domfront pour constituer Domfront-en-Poiraie.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 9 août 2016
Assemblées générales - 1er objet statutaire - 2ème objet statutaire - A.D.D.O.O.E.
0
Une AGE de l'association s'est tenue ce matin, qui a voté la nouvelle rédaction suivante des statuts :

Voici le compte rendu de cette AGE :

L'insertion de ces modifications au J.O. a d'ores et déjà été demandée par le biais du site internet "Service-Public-Asso.fr".

GFMDEL-ne-pas-repondre.dgme@finances.gouv.fr
rédigé le mercredi 24 août 2016
A.D.D.O.O.E. - Assemblées générales
0
Objet : eModification - Traitement de votre démarche

Bonjour,

Un traitement sur votre dossier n°A-6-NYDEZ691PV a été effectué.

Service Instructeur : MI
Votre dossier a comme nouveau statut : "Dossier clos"
Le service traitant a ajouté le commentaire : "PREFECTURE DE L'ORNE Service des Associations BP 95 61400 MORTAGNE AU PERCHE Tél. : 02 33 85 20 70 Votre télé-declaration : A-6-NYDEZ691PV a été enregistrée. L'association ayant pour titre : ASSOCIATION POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L'OUEST ORNAIS ET DE SES ENVIRONS , portant le numéro W611002100 est modifiée. Vous trouverez dans le porte-documents de Votre Compte Association le récépissé de déclaration de votre association."

Cordialement,
L'équipe "Suivi des démarches en ligne"

N.D.L.R. : Super. Je vais tâcher de retrouver ce document sur votre site. C'est pas gagné !

N.D.L.R. 2 : J'ai médit, ça a marché facilement. Je mettrai le recepisse en ligne dès que je récupérerai l'usage d'un scanner.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 26 août 2016
Assemblées générales - 2ème objet statutaire - A.D.D.O.O.E.
0
Voici le recepisse de ma récente déclaration de modification des statuts de l'A.D.D.O.O.E. :

La prochaine formalité à accomplir sera de demander à l'INSEE une immatriculation au SIRET avant que je ne puisse recontacter utilement les administraaaâââtions en charge des politiques de l'emploi pour essayer de recruter un jeune dans le cadre de la procédure dite "des emplois d'avenir".