Archives, histoire

Dominique LEMAIRE
rédigé le mercredi 16 novembre 2011
Divers - Archives, histoire
0
Cher Pierre Paul,

Ton site va très vite, et je te réponds avec retard, sur quelques points.

Oui, Coatanezre s'est écrit aussi Coëtanezre.


Pour donner suite à ta demande, je te signale quelques articles de génétique des populations, mais il en existe une quantité. Je n'ai pas retrouvé celui que j'avais en tête.
Pour le sujet qui nous occupe, je note que "le dernier ancêtre commun des Européens de l'ouest aurait vécu vers l'an 1000", mais je n'ai pas eu la possibilité de retrouver l'article complet d'où cette "conclusion" est tirée. Je suis incapable de dire ce que cela signifie exactement. La notion de "dernier ancêtre commun" est définie succinctement ci-dessous.
Pour un matheux il y a là, sans doute, un vaste champ de réflexion.

Amitiés

Dominique


Article « Génétique des populations » dans Wikipédia en français

Paragraphe intitulé « Ancêtres de l'Â’humanité » :
« Â… selon une étude publiée en 2003 (2), si l'on considère toutes les lignées ancestrales et pas seulement les lignées féminines et masculines directes, le dernier ancêtre commun à tous les humains vivant aujourd'hui aurait vécu il y a entre 2 000 et 5 000 ans (3). D'autres modèles déduits d'une autre étude proposent que le dernier ancêtre commun aux Européens de l'Ouest aurait vécu vers l'an 1 000 (4). »

(2) Rohde, DLT “On the common ancestors of all living humans”. Submitted to American Journal of Physical Anthropology. (2003)
(3) Michael Hopkin, “Human populations are tightly interwoven”, Nature, 29 Septembre 2004
(4) Rohde DL, Olson S, Chang JT (September 2004). "Modelling the recent common ancestry of all living humans". Nature 431 (7008): 562–6. Bibcode 2004Natur.431..562R. doi:10.1038/nature02842. PMID 15457259.

Article “Most recent common ancestor” dans Wikipedia en anglais

Autre reference d'Â’article:

Chang, Joseph T.; Donnelly, Peter; Wiuf, Carsten; Hein, Jotun; Slatkin, Montgomery; Ewens, W. J.; Kingman, J. F. C. (1999). "Recent common ancestors of all present-day individuals". Advances in Applied Probability 31 (4): 1002–26, discussion and author's reply, 1027–38. doi:10.1239/aap/1029955256. http://www.stat.yale.edu/~jtc5/papers/Ancestors.pdf. Retrieved 2008-01-29.

Résumés dÂ’articles

"On the Common Ancestors of All Living Humans"
Douglas L. T. Rohde

Massachusetts Institute of Technology
November 11, 2003
Abstract
Questions concerning the common ancestors of all present-day humans have received considerable attention of late in both the scientific and lay communities. Principally, this attention has focused on `Mitochondrial Eve,' defined to be the woman who lies at the confluence of our maternal ancestry lines, and who is believed to have lived 100,000-200,000 years ago.
More recent attention has been given to our common paternal ancestor, `Y Chromosome Adam,' who may have lived 35,000-89,000 years ago. However, if we consider not just our all-female and all-male lines, but our ancestors along all parental lines, it turns out that everyone on earth may share a common ancestor who is remarkably recent.
This study introduces a large-scale, detailed computer model of recent human history which suggests that the common ancestor of everyone alive today very likely lived between 2,000 and 5,000 years ago. Furthermore, the model indicates that nearly everyone living a few thousand years prior to that time is either the ancestor of no one or of all living humans.

Letters to Nature
Nature 431, 562-566 (30 September 2004) | doi:10.1038/nature02842; Received 30 December 2003; Accepted 14 July 2004
"Modelling the recent common ancestry of all living humans"
Douglas L. T. Rohde (1), Steve Olson (2) & Joseph T. Chang (3)
(1) Department of Brain and Cognitive Sciences, Massachusetts Institute of Technology, Cambridge, Massachusetts 02139, USA
(2) 7609 Sebago Road, Bethesda, Maryland 20817, USA
(3) Department of Statistics, Yale University, New Haven, Connecticut 06520, USA
Correspondence to: Douglas L. T. Rohde1 Email: dr@tedlab.mit.edu
Abstract
If a common ancestor of all living humans is defined as an individual who is a genealogical ancestor of all present-day people, the most recent common ancestor (MRCA) for a randomly mating population would have lived in the very recent past. However, the random mating model ignores essential aspects of population substructure, such as the tendency of individuals to choose mates from the same social group, and the relative isolation of geographically separated groups. Here we show that recent common ancestors also emerge from two models incorporating substantial population substructure. One model, designed for simplicity and theoretical insight, yields explicit mathematical results through a probabilistic analysis. A more elaborate second model, designed to capture historical population dynamics in a more realistic way, is analysed computationally through Monte Carlo simulations. These analyses suggest that the genealogies of all living humans overlap in remarkable ways in the recent past. In particular, the MRCA of all present-day humans lived just a few thousand years ago in these models. Moreover, among all individuals living more than just a few thousand years earlier than the MRCA, each present-day human has exactly the same set of genealogical ancestors.
To read this story in full you will need to login or make a payment.


Dominique LEMAIRE
rédigé le vendredi 16 décembre 2011
Divers - Archives, histoire
0
Cher Pierre-Paul,

J'ai vu sur ton site que tu te demandes quels thèmes tu pourrais choisir pour "Libres Feuillets".

A partir des sujets que tu as abordés dans la période récente, je pourrais te suggérer :
- la restauration d'un monument historique : peines et joies ;
- la décolonisation ; l'armée dans la décolonisation ;
- Dakar dans les années 1960 ; souvenirs et confrontation du passé et du présent ;
- réflexions sur les études supérieures en France et leurs filières ; sur la mémoire et le jugement ; sur l'articulation entre recherche et enseignement ;
- agriculture, écologie, paysages ;
- mécanismes de fonctionnement (politiques et autres) de la vie locale ;
- actualité de la finance et de l'économie ;
- argumentation sur un livre, une exposition, un spectacle qui t'ont intéressé...

Tu disposes d'une expérience dont il te suffit à mon avis de dégager les grandes lignes pour produire un texte apportant beaucoup au lecteur.

C'est une banalité, que j'ai souvent expérimentée (mais qu'on perd facilement de vue), de se dire d'abord : "je n'ai rien à dire", avant de s'apercevoir qu'en creusant un peu, on a beaucoup plus à dire qu'on ne croit sur des points qui peuvent intéresser tout le monde.

Sur Jenni (que, personnellement, je n'ai pas lu !), je trouve ta réflexion intéressante, par exemple sur l'intérêt des deux niveaux - commentaires et roman - ; sur les "grumeaux" des commentaires ; sur l'anti-colonialisme et les bons sentiments ; sur la langue française (phrases politiquement correctes et simplistes, par exemple: "La France est l'usage du français").

Il y a un aspect que Martine (Delrue) évoque brièvement à propos de Victorien Salagnon : "c'est un individu extrêmement ambigu". Je m'interroge sur le succès actuel de l'ambiguïté, apparemment appréciée des jurys littéraires, ambiguïté qui est manifeste également chez Emmanuel Carrère où elle est toutefois assumée et expliquée ; et qui m'avait choqué à propos des "Bienveillantes" (roman lui aussi très copieux découpé en sept), mémoires imaginaires d'un SS, prix Goncourt 2006 et grand prix de l'Académie française 2006, grand succès en France, flop aux Etats-Unis.

Amitiés

Dominique

N.D.L.R. : Merci, Domino, pour ces pistes. A dire vrai, peut-être vous parlerai-je cette fois-ci de généalogie ; c'est un sujet sur lequel, dans deux de tes messages ici, tu m'as donné à réfléchir et où l'on observe parfois des phénomènes curieux dont certains me sembleraint mériter d'être mis en perspective...

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 1 avril 2012
Divers - Archives, histoire - Economie - Agriculture
0
En écrivant "Mes points sur les i", Michel ROCARD s'est donné comme objectif de "conjurer la vacuité des débats électoraux" en fournissant aux citoyens "les matériaux nécessaires à la compréhension des enjeux (afin de) construire une vision claire et cohérente du temps long. Le temps court n'offre jamais que l'agitation de personnalités et d'ambitions (...). (Il) est crucial de pouvoir rappeler faits et données essentielles. Or tout cela est tout à fait possible à condition de le vouloir vraiment et donc d'y mettre une énergie considérable."

Une telle démarche est originale, en effet, et j'observe qu'elle ressemble à maints égards à celle des restaurateurs de vieilles pierres.

En pages 61 et 62 de son livre, l'auteur procède à une comparaison que je n'avais encore jamais lue et qui me semble particulièrement pertinente. Je cite le paragraphe "in extenso" : "Un seul produit est d'une telle importance pour l'humanité qu'on trouve partout sa trace. Il s'agit du blé. Comme on connaît les variations de son prix à travers les âges, on peut comparer les époques grâce à lui. On peut ainsi savoir que, à la fin du XVIIIè siècle, les sujets du roi de France vivaient environ trois fois mieux que les citoyens de l'Empire romain et deux fois mieux que les hommes de la Renaissance. Selon cette échelle de comparaison, nous vivons, nous générations actuelles vivant dans les pays développés d'Europe, d'Amérique du Nord et du Japon, en moyenne cent quarante à cent cinquante fois mieux que nos arrière-arrière-arrière-grands-parents."

Mathieu C.
rédigé le lundi 16 avril 2012
Divers - Archives, histoire - Liens divers, documentation
0
Bonjour Monsieur,

Mes sincères félicitations pour vos travaux de restauration et pour ce "journal du chantier". Quel plaisir de suivre, presque en direct, les différentes avancées de votre entreprise !

Il est très problable que vous ayez d'ores et déjà connaissance de l'accessibilité au plan cadastral de 1824 de votre commune. Si ce n'était pas le cas, voici le lien, voir la section A.

Et pour toute autre recherche dans l'Orne...

Cordialement,

Mathieu

N.D.L.R. : Merci beaucoup, cher et mystérieux Mathieu. J'ignorais l'existence de ces liens. J'ai réussi à ouvrir le second. Donc vous nous apprenez que le cadastre encore en vigueur en 1949 datait en fait de 1824. Je comprends également que le plan que je datais du milieu du 19ème siècle (celui où apparaît la D22 et où le canal d'arrivée de l'eau dans les douves a été détourné vers l'Est) est effectivement postérieur à 1824...

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 12 août 2012
Divers - Archives, histoire - Liens divers, documentation
0
Guy et Jacqueline HEDOUIN nous ont invités hier à déjeuner dans le cadre enchanteur de la Bézirie. En fait de déjeuner, ce fut un festin superbement arrosé par du Champagne Georges William...

11 août 2012, souvenir d'un festin.

... du Chateauneuf-du-Pape Château de la Gardine...

11 août 2012, deuxième souvenir d'un festin.

... et, au dessert, du Rivesaltes Château Pradal.

11 août 2012, troisième souvenir d'un festin.

J'aimerais que Guy nous décrive le menu, les ingrédients (avec les bonnes adresses) et le type de cuisson qu'il avait choisis. Je lui transmets donc la plume ; nous connaissons tous ici son goût de la perfection dans la restauration des vieilles pierres ; je puis attester qu'hier, il nous a démontré que son expertise et son exigence s'étendaient aux arts de la table car il nous avait mitonné un véritable festival de saveurs. Donc à vous, Guy !

Hélène LEROY
rédigé le mercredi 9 janvier 2013
Divers - Archives, histoire
0
Pour la visite de Lascaux, par ici l'entrée !

N.D.L.R. : Stupéfiant, je n'aurais jamais imaginé une telle ambiance ! C'est fou ce qu'on découvre grâce à l'internet !

Michel BERA
rédigé le jeudi 14 mars 2013
Divers - Archives, histoire
0
Le choix du prénom du Pape François est tout sauf hasardeux, en ces temps d'inégalités de richesse devenues statistiquement extrêmes. La rencontre entre St François d'Assise et le sultan, en pleine croisade, est par ailleurs tout à fait extraordinaire.

N.D.L.R. : "Habemus papam" !
Voici en effet l'épisode avec le sultan Al-Malik al-Kâmil Nâsîr ad-Dîn (neveu d'Al-Malik an-Nâsir Salâh ad-Dîn Yûsuf, plus connu sous le nom de Saladin, que combattit un visiteur de Domfront dont la mère était châtelaine, à savoir Richard Cœur-de-Lion, ce qui démontre que Domfront est le centre du monde, CQFD)...

Cornelis Claesz van Wieringen : Navire brisant la chaîne de Damiette lors la cinquième croisade.